Aperçu du projet d'inversion de la canalisation 9B et d'accroissement de la capacité de la canalisation 9

L’inversion de la canalisation 9B, un tronçon de 639 kilomètres de la canalisation 9 entre North Westover, en Ontario, et Montréal, au Québec, qu’a approuvée l’Office national de l’énergie (« ONÉ ») le 6 mars 2014, est la seconde et dernière phase de l’initiative d’accès aux raffineries de l’Est du Canada d’Enbridge.

Enbridge exploite la canalisation 9 – pipeline existant d’un diamètre de 762 mm (30 po) avec une capacité de transport actuelle d’environ 300 000 barils par jour – en toute sécurité et avec fiabilité depuis 1976. L’initiative d’accès aux raffineries de l’Est du Canada de la société devrait contribuer à rendre les règles du jeu plus équitables pour les raffineries canadiennes et à préserver des emplois tout en rehaussant la sécurité de l’approvisionnement énergétique du Canada.

Le sens d’écoulement de la canalisation 9, qui allait initialement d’ouest en l’est, a été inversé en 1998, alors que devenait plus abordable le pétrole étranger en provenance par exemple de l’Afrique occidentale et du Moyen-Orient (les deux dernières raffineries du Québec traitent actuellement une proportion de 90 % de pétrole brut étranger). Toutefois, comme le prix du pétrole brut de l’Ouest canadien est aujourd’hui considérablement plus faible que celui du pétrole étranger, Enbridge a déposé en novembre 2012 une demande visant une nouvelle inversion du sens d’écoulement de la canalisation 9, que l’ONÉ a approuvée.

L'inversion de la canalisation 9B représente une étape déterminante pour assurer l'avenir des industries du raffinage et de la pétrochimie du Québec, selon une note économique rédigée par Jean-François Minardi, analyste en politiques publiques, et publiée par l’Institut économique de Montréal en août 2013.

M. Minardi fait remarquer que les deux raffineries du Québec représentent 20 % de la capacité canadienne et emploient près de 1000 travailleurs, tandis que le secteur pétrochimique dans l’est de Montréal emploie environ 3600 travailleurs.

Dernière mise à jour:

La sécurité d'exploitation du pipeline est notre priorité. Ligne 9B est en fonctionnement normal, et ce, en vertu d'une restriction volontaire de la pression. Toute augmentation de la capacité fera l’objet d’une demande à l'Office national de l’énergie et ces informations sont publiées sur son site web.

Comme toujours, si vous observez quelque chose d’inhabituel près du pipeline, appelez notre ligne d’intervention d’urgence au 1-877-420-8800.

Demande présentée à l’ONÉ

L’ONÉ a précédemment approuvé, en juillet 2012, la demande indépendante d’Enbridge pour l’inversion du tronçon appelé canalisation 9A, entre Sarnia et North Westover, en Ontario. Les travaux se sont achevés en novembre 2013, et le sens d’écoulement de ce tronçon de la canalisation 9 est maintenant inversé.

En novembre 2012, Enbridge a déposé auprès de l’ONÉ une demande à l’égard du tronçon appelé canalisation 9B en novembre 2012 proposant également l’accroissement de la capacité de la canalisation 9 pour la porter de 240 000 à 300 000 barils par jour (« b/j »). L’ONÉ a approuvé le projet d’inversion de la canalisation 9B et d’accroissement de la capacité de la canalisation 9 le 6 mars 2014.

Répondre à vos questions

Nous sommes engagés à faire participer le public aux discussions de fond portant sur l’inversion et l’accroissement de la capacité de la canalisation 9. Nous nous entretenons fréquemment avec les propriétaires fonciers et les responsables municipaux ainsi qu’avec les organisations et les particuliers intéressés pour leur fournir de l’information et répondre à leurs questions. Nous vous invitons à communiquer avec nous pour nous faire part de toute question ou préoccupation.

Produits transportés sur la canalisation 9

La canalisation 9 transportera principalement du pétrole brut léger. Cependant, les expéditeurs auront le droit de transporter des mélanges ou des types de pétrole brut qui respectent les normes de qualité énoncées par Enbridge et déposées auprès de l’Office national de l’énergie. Ces mélanges comprennent le pétrole brut tel que le bitume dilué, qui a fait l'objet d'études par nombre d'organismes scientifiques, notamment la prestigieuse et influente National Academy of Sciences, et a été jugé non corrosif et pouvant être transporté par pipelines en toute sécurité.

Enbridge transporte du pétrole brut produit dans la région des sables bitumineux du Canada depuis 1968. Le transport de ce type de pétrole brut n’a rien de nouveau et, près d'un demi-siècle plus tard, il n'existe aucune preuve que la corrosion interne est causée par le transport de pétrole provenant des sables bitumineux du Canada. En fait, Enbridge n’a jamais connu de rupture attribuable à la corrosion interne sur son réseau principal.

Minimiser les incidences

Le projet d’inversion et d’accroissement de la capacité de la canalisation 9 fera appel au pipeline existant; il ne nécessitera pas l’ajout de nouvelles conduites. Tous les travaux se dérouleront au sein des emprises et sur les propriétés actuelles d’Enbridge, à l’exception de certaines aires de travail temporaires.

Dans le cadre de notre proposition acceptée de porter de 240 000 à 300 000 b/j la capacité de la canalisation 9, nous injecterons un agent de réduction du frottement, composé polymère éprouvé et sûr (présent dans la laine, le nylon et la silicone) dans le pétrole brut circulant par la canalisation 9 afin d’en réduire la friction. Cette technologie permet de rehausser la capacité, tout en réduisant au minimum le besoin de nouvelles infrastructures, ce qui atténue par le fait même les incidences sur l’environnement et pour nos parties prenantes.

Les travaux dans le cadre du projet auront lieu au terminal de Sarnia, au poste de North Westover, au terminal de Westover, au poste de Hilton, au poste de Cardinal, au poste de Terrebonne et au terminal de Montréal. La modification ou le remplacement de l’équipement en place (y compris de petites pompes pour l’injection de l’agent réducteur de résistance dans le pétrole) et l'installation de conduites auront lieu à l'intérieur du périmètre des installations.


Nous joindre:

Si vous avez des questions ou des préoccupations au sujet du projet de l'inversion de la canalisation 9B, ou si vous souhaitez obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez communiquer avec nous sans frais en composant le 1-888-767-3098 et laisser vos coordonnées, ou adresser un courriel à l'adresse line9reversal@enbridge.com. Vous recevrez une réponse dans les meilleurs délais.

 Médias : Prière de composer le numéro sans frais à l’intention des médias : 1‑888‑992‑0997

En téléchargement…
En téléchargement…
There are no assets that meet your criteria.
Please modify the filters. - Standard Values Text

Sécurité des pipelines

Enbridge exploite le réseau d’oléoducs le plus long et le plus complexe du monde. Au cours des dix dernières années, nous avons assuré la livraison de près de 14 milliards de barils de pétrole brut avec une fiche de sécurité de 99,9993%. Mais nous sommes conscients que ce n’est pas suffisant. Notre objectif, simplement et sans équivoque, sera toujours une absence totale d’incidents.

Pour Enbridge, la sécurité est une priorité absolue, et la société investit massivement dans les outils, les technologies et les stratégies qui permettront de garantir que ses réseaux de transport et de distribution d’énergie peuvent être exploités en toute sécurité, avec fiabilité et dans le respect de l’environnement. En 2012 et 2013, nous avons engagé au total 4 G$ dans des programmes et initiatives visant à entretenir et à améliorer nos pipelines et installations, au sein de tous nos secteurs d’activité.

La réglementation gouvernementale pour l’approbation et l’entretien des pipelines est transparente et rigoureuse. L’importance accordée à la sécurité et l’engagement d’adopter des technologies de pointe permettent à Enbridge de respecter ces règlements, et même souvent d’en dépasser les exigences, et ils nous ont permis de nous distinguer en tant chef de file de l'industrie.

Néanmoins, nous sommes conscients que ce n’est pas suffisant. Rien ne nous importe plus que la sécurité de nos pipelines, de nos collectivités et de l’environnement. Nous poursuivons nos efforts dans les secteurs de la surveillance, de la prévention, de l’intervention et des nouvelles technologies pour atteindre une fiche de livraison de 100 %.

Surveillance

Le centre de commande d’Enbridge est muni de systèmes de surveillance et de contrôle informatisés perfectionnés qui fonctionnent jour et nuit et fournissent des données continues en temps réel.

Des inspections et des patrouilles aériennes régulières de nos emprises renforcent notre système de surveillance de la détection des fuites.

Prévention

Nous assurons la performance de nos pipelines de nombreuses façons. Nous choisissons et testons minutieusement les conduites avant et pendant la fabrication. Nous effectuons des essais par rayons X ou ultrasons pour toutes les soudures effectuées pour relier les tronçons de la canalisation pendant la construction. Nous avons aussi